Pensionnat Diversis
Bienvenu(e) chez nous, cher(e) Invité !
Nous espérons que vous passerez un bon moment parmi nous !


Dans un pensionnat situé sur une île volante, on regroupe des enfants aux pouvoirs. . . extraordinaires !
 

Partagez | 
 

 Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Dim 10 Juin - 9:48

    A la première seconde où j'ai mis le nez dehors, j'ai su qu'il allait pleuvoir. Les nuages, qui étaient déjà anthracites il y a une heures et qui s'amoncelaient lentement au dessus de nous, étaient noir pétrole à présent et semblaient se contracter juste au dessus, se fusionner pour ne former qu'une seule arme électrique à haute tension. En plus, il faisait froid, très froid, et j'étais en tee-shirt... Et puis, avec quelques élèves maîtrisant l'électricité dans le pensionnat, j'en mettrais ma main au feu, il y en a au moins un qui n'allait pas bien ou qui pétait un câble. Et puis, comme moi j'étais aussi l'une d'eux... Il valait mieux que je me déplace pour éviter de servir de paratonnerre ambulant.
    La première goutte d'eau qui tomba, bien sûr, fut pour moi. Vive la poisse. Je me mis à marcher, avec comme intention de me rendre à la rivière ou à la plage. Un endroit avec de l'eau, pour ne pas avoir l'impression qu'il pleut. Je déteste la pluie. Cette source d'ennui qui m'obligeait à me cloîtrer chez moi. Enfin, quand j'habitais sur la terre. Maintenant que j'étais libre, un peu plus du moins, je pouvais sortir. Le déluge s’abattit sur l'île. Une pluie qui faisait en sorte qu'on n'y voyait pas à trois mètres. Vers la plage, alors, car elle était plus facilement accessible. Pas envie de me fouler la cheville en trébuchant sur des racines.
    Un craquement se fit entendre derrière moi, au dessus du bruit de l'eau qui tombait en masse. Je m'arrêtai. Difficile à dire avec ce déluge, mais quelqu'un me suivait. Je continuai de marcher d'un pas plus pressé, plus raide. La plage, me semblait-il, était encore un peu loin. Une dizaine de minutes, pas plus. Une dizaine de minutes qui me sembla être trente secondes tellement j'étais stressée.
    Je balayais la plage des yeux, ou du moins la portion de la plage que je pouvais voir. Le sable était trempé, la mer agitée, l'eau y tombait plus drue, la présence des objets ou des gens se faisait plus précise. L'ombre qui était derrière moi se mouvait, et il était presque évident que c'était la personne qui avait fait craquée la brindille sur le chemin. Je regardai encore un instant la plage avant de dire, presque en hurlant pour me faire entendre, un semblant d'agressivité dans la voix :

    - T'as rien d'autre à foutre en ce temps que de suivre des élèves de premières qui vont à la plage ?

    Je ne me retournai pas, je n'en avais pas besoin pour savoir que l'ombre se rapprochai de moi. j'avais les muscles tendus, prête à un affrontement, pour le cas où...

_________________





Mes bébés <3:
 


Dernière édition par Sagui West le Sam 16 Juin - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 15 Juin - 16:39

Franchement je n'en pouvais plus !!! Après avoir été traînée de force dans mon dortoir soit disant parce que "Vous n’arrêtez pas de vous plaindre mademoiselle ! Si vous n'êtes pas contente il ne fallait pas venir!" ce à quoi j'ai répondu qu'il fallait bien que je me venge parce que ce prof très louche m'avait indiqué la mauvaise direction des dortoirs !! Vous admettrez que c'est une intention plus que louable quand on pense que j'ai poireauté dehors pendant au moins 4h (avec une folle ! Qui c'est avérée être ma camarade de dortoir... La vie s'acharne sur moi ne trouvez-vous pas ?). Enfin bref j'ai été virée de cours (pour le premier jour ça fait classe il parait !), le prof m'a enfermé (à clé!) dans mon dortoir et m'a abandonné !!!
C'était sans conter sur ma soif de liberté ! Ou de conneries comme vous voulez... Une fenêtre cassée plus tard, je m'enfuyais (sous la pluie parce que quand on a la poisse on la garde!) dehors et couru comme une folle droit devant moi, parce qu’apparemment j'avais fait un bruit monstre qui avait alerté toute la galerie ! Au bout d'un moment je me suis arrêter, tout danger éloigné, et je vis avec étonnement une fille qui se dirigeait vers la plage (et oui on m'a donner un plan c'est pour ça que je me perd plus !!!!! Et comme je l'ai regardé il est tout mouillé!! Je vois plus rien maintenant !!! Comment je vais faire pour rentrer moi ?!!!) Donc c'est paniquée que je me suis dit : Suis cette fille elle doit bien savoir où elle est, elle ! Alors mi-chantonnant, mi-dansant (parce qu'en fait j'aime la pluie moi !!! J'arrive même à faire des bulles d'eau autour de moi !!) j'ai suivie cette inconnue...
Mais attend ! Ma maman m'a toujours dit de pas suivre les inconnu !!! Mince mais qu'est-ce que je fait moi alors ?!!!!
Néanmoins je n'est pas le temps de penser plus que comme il se trouve que je n'ai pas été très discrète ... Si si ça m'arrive de l'être!!! La petite fille (qui se trouve être plus grande que moi en fait ...) s'immobilise devant moi ... Avant de me hurler dessus !!!! Comme si j'étais sourde ! Moi ! Non mais quelle manque de politesse !!! Je remarque aussi qu'elle n'a même pas daigné se retourner vers moi pour me parler !! (entre une fille qui me saute dessus et une autre qui me tourne le dos je suis gâtée moi !)
Néanmoins je lui pardonne, elle a l'air captivé par le spectacle que nous offre la mer, tourmentée faisant des rouleaux majestueux... J'aime beaucoup la mer... Mais je préfère l'océan...
Le temps de penser à tout ça je me retrouve à coté de la fille et je lui répond:

-Tu aimes la mer ?

Je me retiens d'ajouter autre chose parce qu'on m'a dit que je parlais un peu pour ne rien dire... Et que ça faisait peur... Et que je me plains trop... En fait personne ne me comprend ici !!!!! Je me retourne donc avec un regard larmoyant, plein d'espoir espérant que cette fille, elle me comprendrait... Je crois qu'elle aussi me prend pour une tarée... Mauvais point ça !!

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 15 Juin - 17:08

    Vive les questions bizarres. Je croyais que j'étais la seule à en poser, mais je m'étais trompée, la preuve...


    L'ombre était à côté de moi, à présent. Une jeune fille, qui semblait avoir mon âge, malgré les apparences souvent trompeuses, et qui était légèrement plus petite. Elle demanda d'emblée, pas de bonjour, pas de désolé, pas de "il fait beau aujourd'hui ?", mais une question que je n'avais pas l'habitute d'entendre.

    - Tu aimes la mer ?

    Je regardais un instant l'eau qui se déchainait sur le sable avec grand fraquas avant d'éructer avec un certain dégoût :

    - Nan, pas vraiment. Je suis de feu, tu comprends... Et puis, chez moi, je n'avais pas beaucoup d'occasion pour aller voir la mer, donc ce n'est pas mon paysage préféré...

    Je levai les yeux sur les nuages noirs onix qui crachaient des éclairs de temps à autres. pensive, je marmonai en guise de seconde réponse :

    - Mais par contre, quand il y a un orage, je préfère m'éloigner des autres personnes vivantes... Tu sais pourquoi j'ai quitté la terre pour venir sur cette île ? J'ai blessé des gens, comme certains élèves, et je ne veux plus jamais le refaire.

    Je souris légèrement, tournant pour la première fois ma tête vers mon interlocutrice. Cheveux... blancs, je pense, et il faisait trop sombre pour que j'arrive à voir la couleur de ses yeux. Mais elle était bien plus petite que moi. Un exploit en soit, vu que je n'étais pas grande. Je fronçai les sourcils.

    - T'as quel âge, au juste ? demandai-je, sûre que derrière cette apparence se cachait une personne certainement plus âgée que moi.

    Je n'attendis pas sa réponse pour rajouter une autre question par dessus celle-ci. Histoire de vite meubler la conversation.

    - Et au fait, tu es de quel élément ? Pour sortir par ce temps de chiotte, faut ou être de l'eau ou être fou à lier...

    Comme moi, en passant. Mais cette fois, j'attendis gentiment sa réponse, préférant ne pas la couper...

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 15 Juin - 17:59

Eh bien moi qui croyais que je parlais beaucoup !!
Pensive, je l'observais pendant qu'elle parlait et étrangement la seule chose qui me vint à l'esprit ce fut un petit mot : seule. Oui elle semblait bien triste et seule et je ne pouvais croire qu'elle me rembarre si sèchement lorsqu'on a à ce point besoin de compagnie ! Aussitôt j'eue envie de la prendre dans mes bras mais vu comme elle était mouillée et en prenant surtout compte de sa capacité de para-tonnerre (on m'en avait un peu parlé avant) je repoussai cette idée. Alors je répondit le plus sagement que je pus :

-T'as tout compris je suis folle !!!!!! Mais en plus de ça je suis de l'eau aussi !! Je cumule hein ?!
T'inquiètes je me prendrais pas la foudre va ! L'eau est un parfait conducteur de l’électricité et dans quel sens l'eau tombe ? Vers le sol donc au pire je me reçois un éclair mais il ira direct dans le sol ! Surtout que comme je suis de l'eau ça sera deux fois plus rapide donc je serais, quoi ? Sonnée juste ! Et non ça ne m'est pas déjà arrivé mais je me demande ce que ça ferait... Tu veux pas qu'on essaye ??


Ne lui laissant pas le temps de répondre en me souvenant d'une de ses questions, on s’intéresse à moi !!! Enfin ! J’enchaînai :

-D'ailleurs t'as l'oeil dit moi toi ! Comment t'as fait pour savoir que j'ai 16 ans et pas 14 comme tout le laisse à penser ??!! Ah ! Attend tu l'as pas dit en fait ! Mince je me suis grillée!!!! Bah voilà c'est un secret mais... Quoique non s'en ai pas un en fait !! Bref je me suis fait cryogéniser à l'âge de 14 ans c'est pour ça que j'ai pas grandit !!! Ni vieilli du coup ! C'est La solution miracle !!!
Fin bref c'est pas grave si t'aime pas la mer moi de manière je préfère l'océan ! Mais je tiens à dire sue j'adore le feu aussi donc ton excuse "je suis du feu" en fait c'est n'importe quoi !!!!


Essoufflée par ce discourt plus que dynamique je me tournai vers la fille et lâchai finalement :
-Au fait moi c'est Soul's Mower mais tu peux m'appeler Soul si tu veux ! Et toi c'est quoi ton nom ?

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 15 Juin - 21:09

    Elle m'observa un temps, un temps que je n'aimais pas forcemment. Elle avait les étoiles dans les yeux, comme dans ceux des bisournours, genre "viens là mon pitchoune, je vais te faire un calin !!!" et je n'aimais pas forcemment ça. Après ma dernière phrase, elle me répondit.

    - T'as tout compris je suis folle !!!

    On était mal partit. Elle commença à divaguer sur sa cumulation de connerie et tout tralala pompom, ce qui, en fin de compte, donna à peu près ça :

    - Mais en plus de ça je suis de l'eau aussi !! Je cumule hein ?! T'inquiètes je me prendrais pas la foudre va ! L'eau est un parfait conducteur de l’électricité et dans quel sens l'eau tombe ? Vers le sol donc au pire je me reçois un éclair mais il ira direct dans le sol ! Surtout que comme je suis de l'eau ça sera deux fois plus rapide donc je serais, quoi ? Sonnée juste ! Et non ça ne m'est pas déjà arrivé mais je me demande ce que ça ferait... Tu veux pas qu'on essaye ??

    En fait, elle avait exactement dit ça. Mais impossible de la couper entre temps, ses phrases auraient été incohérentes. Mais le pire, certainement, est qu'elle n'en avait pas finit.

    - D'ailleurs t'as l'oeil dit moi toi ! s'exclama-t-elle. Comment t'as fait pour savoir que j'ai 16 ans et pas 14 comme tout le laisse à penser ??!! Ah ! Attend tu l'as pas dit en fait ! Mince je me suis grillée!!!! Bah voilà c'est un secret mais... Quoique non s'en ai pas un en fait !! Bref je me suis fait cryogéniser à l'âge de 14 ans c'est pour ça que j'ai pas grandit !!! Ni vieilli du coup ! C'est La solution miracle !!! Fin bref c'est pas grave si t'aime pas la mer moi de manière je préfère l'océan ! Mais je tiens à dire sue j'adore le feu aussi donc ton excuse "je suis du feu" en fait c'est n'importe quoi !!!!

    Je lui souris, mais ne prenait toujours pas la parole. A vrai dire, je sentais qu'elle allait encore dire quelque chose. Et ce fut le cas.

    - Au fait moi c'est Soul's Mower mais tu peux m'appeler Soul si tu veux ! Et toi c'est quoi ton nom ?

    Soul's Mower ? Super original. Honnêtement, je n'étais même pas sûre que ce prénom, ou nom, existe réellement. Pis après tout, j'en avais rien à faire au fond. Mon prénom était tellement peu utilisé que personne ne le connaissait... Je fermai juste les yeux, commençant à trouver les gouttes de pluie ruissellant sur mon visage insuportable, avant de répondre à sa dernière question.

    - Mon prénom est Sagui. Et pour répondre à ta question du "comment j'ai deviné pour ton faux âge"...

    Je lui souris tout en la désignant d'un mouvement de main, très vaste, la montrant vaguement.

    - Il est presque impossible d'être plus petit que moi au même âge ou plus sauf si on est nain, qu'on est précoce ou encore qu'on a une croissance qui s'est arrêtée plus tôt... Ton cas, en fait.

    Je tournai la tête vers la mer, qui se déchainait toujours autant. Un éclair souffla non loin de là, et je me suis mise à jeter des regards en coin, tantôt aux nuages, tantôt à Soul. Ce n'était pas si faux qu'un éclair normal ne lui ferait que peu de dégat, mais pas en ma présence. Enfin, tant qu'un éclair n'allait pas s'écraser trop près de moi, tout irait bien. Donc pas besoin d'en faire tout un plat...

    - T'es en première année, du coup ? demandai-je après le passage d'un éclair à quelques kilomètres de là.

    Le bruit sourd rettentissant dans l'air tel un roulement de tambour divin de l'orage fit écho dans toute l'île, faisant vibrer le sol.

    On était presque au coeur de l'orage, de la tempète... Et je ne savais plus pourquoi j'étais venue ici...

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 15 Juin - 21:51

[ça c'était méchant pour la taille parce que je fait vraiment qu'1m60!!!!!!]
[Je ne discrimine pas x) c'est ma perso qui dit ça ! Et puis moi je fais un mètre 80 en vrai donc... j'ai tendance à trouver tout le monde trop p'tit XD]

Je la regarde et je me dis que j'ai encore top parlé... Franchement il faudrait inventer un truc qui mesure le quota de parole qu'on peut avoir dans une discussion ! Comme ça quand je parlerais trop il me dirait un truc du genre "STOPPPP !!! Vous êtes une pipelette et vous endormez votre interlocuteur !". Enfin ! Elle semble douter en ce qui concerne mon prénom... C'est vrai que c'en est pas vraiment un mais je trouvais ça classe par rapport au nom pourri que mes parents m'avaient donné ! Cherchez pas vous saurez jamais !
Finalement elle m'annonce :

- Mon prénom est Sagui. Et pour répondre à ta question du "comment j'ai deviné pour ton faux âge"... Il est presque impossible d'être plus petit que moi au même âge ou plus sauf si on est nain, qu'on est précoce ou encore qu'on a une croissance qui s'est arrêtée plus tôt... Ton cas, en fait.

Tout en m'annonçant cela elle fait un grand geste que je ne compris pas vraiment et elle me sourit... Je trouvais ça mignon... Elle était pas si renfermée sur elle même en fait !
Elle tourna la tête et regarda alternativement la mer et l'orage... J'en fis donc autant entraînée par le mouvement... L'orage c'est vraiment classe aussi !!! Et croisant son regard je compris qu'elle évaluait, en quelque sorte, mes chances de survie avec elle à mes côtés si un éclair tombait. Elle s'inquiétait pour moi ! Si c'est pas chou ça !!
Alors j'affichais un sourire qui se voulait rassurant et fort ! Allons c'est pas un petit éclair qui va me faire peur ho ! Elle est qu'en première année en plus !! Certes moi aussi mais bon ... C'est bon ! Tout baigne !
Soudain elle me demanda :

- T'es en première année, du coup ?

Sortant de mes pensées, je m’apprêtais à lui répondre lorsque je fus interrompu par le tonnerre qui fit trembler le sol... J'adorais ça ! Un frisson d'excitation me parcouru l'échine, j'adorais le risque, le danger, ça me faisais me sentir vivante... Lorsque j'avais dis vouloir voir ce que cela faisait de recevoir un éclair c'était pour de vrai ! Je voulais prouver que j'étais vivante, forte, que mes parents avaient eu tord de m'abandonner !!
Secouant la tête pour chasser ses sombres pensée je me tournais vers Sangui (elle aussi elle à un nom bizarre quand même !) et lui répondit :

-Oui je suis en première année, on se verra surement en cours du coup !! Tu connais Lyo ? C'est ma camarade de dortoir ! ... Ses cheveux sont insupportables je trouve !!!!
Dit moi est-ce que ça te dirais de se rapprocher de l'orage ? Je crois qu'il vient de vers là-bas !


Tout en disant cela je tendis le bras vers les arbres qu'on voyait se dessiner au loin, et affichais un regard plein d'assurance, presque carnassier,... je dois avouer un peu fou !

Là c'est sûr ma couverture est complètement grillée ....

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Sam 16 Juin - 10:20

    Je voyais bien qu'il y avait quelque chose qui clochait. Cette fille était réellement bizarre. Elle semblait être attirée par l'orage, tout l'inverse de moi, et elle commençait à me faire légèrement peur.

    - Oui je suis en première année, on se verra surement en cours du coup !! Tu connais Lyo ? C'est ma camarade de dortoir ! ... Ses cheveux sont insupportables je trouve !!!!

    Je souris, avant de me rendre compte qu'elle ammorçait déjà une nouvelle phrase.

    - Dit moi est-ce que ça te dirais de se rapprocher de l'orage ? Je crois qu'il vient de vers là-bas !

    Elle montra la direction exacte où l'orage était le plus fort. Et même derrière le rideau de pluie qui tombait entre nous, je n'avais aucun mal à voir cette lueur, sauvage, folle, qui passait à ce moment dans ses yeux. J'eus un mouvement de recul, mon visage passant d'une certaine confiance à une méfiance pure et nette. Je plissai les yeux pour mieux la percevoir, cette fois. Je passais en mode offensif.

    Mais qu'est-ce qu'elle avait derrière la tête ?

    Elle n'avait pas compris le fait que j'attirais les éclairs et que, quand ils passaient non loin de moi, ils montaient légèrement en puissance. Comme si j'étais le vecteurs qui augmentait leur puissance. Donc certes un éclair normal ne lui ferais que pas grand chose, mais avec moi à côté... Et puis, il fallait dire que si elle ne comprenait pas, c'était normal. Pour elle, j'étais une petite première année rien de plus simple, avec deux flamèches en poches et même pas la connaissance de mon dernier don. Alors un choix se posait à moi.

    Lui dire la vérité sur moi comme elle l'avait fait, en partie, ou lui cacher et l'emmener vers sa mort ?

    C'était en partie compréhensible qu'elle veuille se faire électrocuter vif, une sorte de défi, mais je ne voulais pas.

    - Euh... Non. De toute façon, l'orage arrivera au dessus de nous dans quelques minutes. Et puis...

    Je déglutis péniblement avant de continuer.

    - Tu ne sais pas ce que tu cours. Je suis bien d'accord sur le fait qu'un éclair normal ne te fera rien. Mais on est sur une île volante, les éclairs sont donc intra-nuageux, et ont légèrement plus de tension. Et moi, je ne suis pas comme les autres première année...

    A ce stade, j'avais la bouche sèche, ma gorge me faisait l'effet d'être un désert, malgré l'humidité et l'eau qui tombait sur nos tête.

    - Je suis une enfant précoce. Pour tout te dire, dès mes cinq ans-

    Je m'arrêtai directement. Un violant frisson me parcourut les vertèbres. Je compris un instant trop tard ce qu'il allait se passer, et j'eus à peine le temps de lever la tête vers la source lumineuse de l'éclair et de tendre un bras en l'air pour me protéger que la foudre tombait sur moi, sur nous. Tout ce passa rapidement. D'abord, la température déjà pas très froide augmenta. Fortement, hein, car on avoisina facilement les cinquante degré. Moi, ça ne fit pas grand chose, mais je n'en étais pas aussi sûr pour Soul. Ensuite, l'éclair se dirigea vers le sol. Et comme à chaque fois que j'en voyais, une espèce de force instinctive en moi se déclenchait. Comme la première fois, dans la centrale. L'éclair me semblait être une force vivante, comme un être humain, que j'attirai. D'habitude, je le craignais, mais dès qu'il était assez proche de moi pour que je le touche...

    Contact.

    Dès que l'éclair me toucha, se concentrant uniquement sur moi, il parcourut tout mon corps et atteignit en moins d'une cinquième de seconde mon coeur, se concentrant dans cet organe vital. Le feu me faisait un effet de fourmillement, mais la foudre, elle, me faisait complètement différent. L'effet que vous étiez en train de mourir. Paniquant, flippant, ça vous prenait à la gorge et ne vous lâchait que quand le courant était ressortit.

    Clack.

    Mon coeur lâcha aussitôt avant de se remettre en marche en mode turbo. L'éclair quitta mon coeur, remonta le long de mon bras levé vers le ciel et pouf, repartit avec violence.

    Sous mes yeux, la foudre repartit vers le nuage, le trouant en son milieux d'un cratère d'une dizaine de mètres.

    Mes bras retombèrent le long de mon corps à moitié paralysé. Je regardais un instant vers Soul, qui avait été épargné par l'électricité, avant de tomber à genoux, vidée de toute force. Le sable sous mes jambes était mouillé, mais la pluie venait subitement de s'arrêter au dessus de nous. C'était la deuxième fois que mon coeur lâchait avant de se remettre en route sous les décharges électriques de milliers de volts d'un éclair...

    Un monde de fou...

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Sam 16 Juin - 17:54

Je vis Sagui faire un mouvement de recul, ce qui me fis perdre mon sourire... Elle me prenais pour une folle c'était sûr ! Néanmoins elle ne laissa rien paraître et essaya de m'expliquer sagement pourquoi ce que je m'apprêter à faire était une mauvaise idée (c'était sans compter sur mon esprit buté...):

- Euh... Non. De toute façon, l'orage arrivera au dessus de nous dans quelques minutes. Et puis... Tu ne sais pas ce que tu cours. Je suis bien d'accord sur le fait qu'un éclair normal ne te fera rien. Mais on est sur une île volante, les éclairs sont donc intra-nuageux, et ont légèrement plus de tension. Et moi, je ne suis pas comme les autres première année...
Je suis une enfant précoce. Pour tout te dire, dès mes cinq ans-


Au moment où elle allait me dire la chose la plus importante (parce qu'il faut l'avouer j'étais très intéressée qu'elle me mette au jus, sans vouloir faire de mauvaise blague, sur ça vie !), un éclair nous tomba dessus !!!
Du moins c'est ce qu'en premier lieu j'ai cru... En fait bien que la température augmenta énormément l'éclair ne me toucha pas... il s'abattit seulement sur Sagui comme s'il avait était aspiré par son bras...
Je ne m'arrêtais pas sur le fait que cette extrême chaleur ne me fit rien (surement dût au fait que mon corps avait recommencé à emmagasiner le froid extérieur et que pour se protéger il l'utilisait maintenant comme bouclier); et me précipitais vers Sagui.
Elle semblais paralysée et pendant un moment il me sembla que tout son organisme c'était arrêté ! Alors que je lui attrapais le bras, je sentis une énergie phénoménale remonter le long de son corps, celle-ci sembla s'infiltrer dans une moindre mesure dans mon corps mais cela suffit à me faire reculer d'un bon ! Pendant un instant l'eau de mon corps c'était mis à bouillir intensément !!!
Pour une personne maîtrisant l'eau comme moi je vous assure que c'est très perturbant ! Mais étrangement ça ne m'avait pas fait mal, juste surprise, voir ça m'avait donné une énergie nouvelle et incroyable, une force que je n'avais jamais connu avant (dans ma très courte vie !).
C'était comme si Sangui avait servi de résistance, que l'éclair était le générateur et moi la pile !

Alors que je me remettais à peine de mes découvertes, je vis Sagui s'écrouler au sol après avoir "recraché" l'éclair vers le ciel ! Me maudissant pour mon incapacité à réagir vite je m'accroupis à côté d'elle et vérifiais si elle respirait. Ouf ! Immédiatement je l'allongeais sur le dos, relevais sa tête et lui fit boire de l'eau, avant de lui demander :

- Ça va ? Tu peux parler ? Parce que je sais pas où est l'infirmerie donc ... Mais t'inquiètes je te porterais si tu veux ! Faudra aussi qu'on reparle de cet évènement parce que c'était très chelou !!

Je la regardais soucieuse... Est-ce que j'ai bien fait de lui donner de l'eau ? Normalement oui vu qu'elle c'est pris un éclair ! Mais c'est une fille du feu alors ....


[J'ai le droit de te mettre sur le dos et de te donner de l'eau ? XD]

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Lun 18 Juin - 20:16

    J'avais les yeux, mais je pouvais comprendre en écoutant et en déduisant ce qu'il se passait. Enfin, savoir qu'on me retourna sur le dos puis qu'on me donna à boire n'était pas compliqué... L'eau me fit du bien, d'ailleurs, elle me rafraîchit la gorge, qui était sèche jusque là. La nature, elle, se taisait. Pas même le bruit des vagues, ni un oiseau qui siffle. Seule une voix inquiète me parvenue aux oreilles.

    - Ça va ? Tu peux parler ? Parce que je sais pas où est l'infirmerie donc... Mais t'inquiètes je te porterais si tu veux ! Faudra aussi qu'on reparle de cet évènement parce que c'était très chelou !!

    Je grognai, légèrement, avant de renifler et d'essayer de me lever. Une violente brûlure enflamma mes muscles lorsqu'ils se contractèrent. J'abandonnai l'idée de me relever seule. Je me raclai la gorge en essayant de parler, mais mes cordes vocales étaient... off. Ma gorge me brûlait aussi, me picotait comme si j'avais mangé un cactus, semblait se déchirer en deux. Je gigotais légèrement, essayant de me rasseoir à nouveau. Je réussis à me redresser en m'appuyant sur mes coudes et je papillonnai un instant des yeux avant de regarder autour de moi.
    Le trou au dessus de nous, dans les nuages, s’élargissait à vue d'oeil. Je toussai, me pliant en deux. Quand ma quinte de toux fut passée, je me tournai vers Soul, un petit sourire accroché aux lèvres.

    - A ton avis... Est-ce que j'ai l'air d'aller bien ? demandai-je d'une voix faible.

    A vrai dire, oui, j'allais bien. Pour quelqu'un qui venait de se prendre quelques milieux de volts dans la tronche, je pétais la forme. Et je pouvais parler, car je venais de le faire, malgré ma voix quasi éteinte.

    - Et pourquoi j'irais à l'infirmerie ? Je vais très bien... Et toi, tu n'as rien ?

    Je la regardais. Nan, à part les quelques cheveux dressés par l'électricité statique, il n'y avait rien d'apparent. Et puis...

    -... Qu'est-ce que tu veux dire par parler de cet évènement ?

    Je souris.

    - Car, à moins que tu ai fait une chose que je n'ai pas vu, trop occupée à nous garder en vie, ce n'est pas un "évènement", pour moi, que de ce prendre un éclair intra-nuageux en pleine poire et d'en ressortir vivante...

    Je m'assis doucement en tailleur, grimaçant un peu au passage.

    - Donc... Avant de me faire foudroyer, de quoi est-ce qu'on parlait ?

    Je fronçai les sourcils, attendant ses réponses. Je ne lui avais pas laissé le temps d'en placer une.

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Mar 19 Juin - 17:42

Je la regardais gigoter, essayant vainement de se redresser. Finalement elle y parvint et clignota des yeux avant de me dire d'une seule traite (ça devait être une habitude chez elle...):

- A ton avis... Est-ce que j'ai l'air d'aller bien ?
Et pourquoi j'irais à l'infirmerie ? Je vais très bien... Et toi, tu n'as rien ?
... Qu'est-ce que tu veux dire par parler de cet évènement ? Car, à moins que tu ai fait une chose que je n'ai pas vu, trop occupée à nous garder en vie, ce n'est pas un "évènement", pour moi, que de ce prendre un éclair intra-nuageux en pleine poire et d'en ressortir vivante...

J'allais ouvrir la bouche passablement énervé qu'elle me casse comme ça alors que je m'inquiétais pour elle lorsqu'elle enchaîna vivement :

- Donc... Avant de me faire foudroyer, de quoi est-ce qu'on parlait ?

Je la regardais longuement me demandant si elle avait terminé... Puis certaine qu'elle ne me couperait pas, je lui répondis le plus calmement possible (c'est vrai quoi ! Calme toi ! Elle c'est pris un éclair dans la tête c'est normal qu'elle soit pas contente !! Et qu'elle se moque de toi parce qu'elle t'as sauvé la vie en retenant l'éclair ?? Faut pas pousser ! Je lui est rien demandée !!!! Calme ! Zen ! Pfffuiiiouuu !!! Voilà !!!):

-Alors oui merci je vais bien pas de souci t'as gérer sur le coup du retenage d'éclair !! lui lançais-je avec un sourire contrit.
Après pour l'infirmerie je dirais pas que t'as une tête de mort-vivant mais... Une tête de déterrée oui !! Non sérieusement je pense qu'il faut quand même que t'y aille juste pour voir si rien a péter dans ton corps !


Je la regardais avec circonscription, ... non tout avait l'air d'aller... Mais même vaut mieux être trop prudent que pas assez !!!!!

-Après pour ce que j'ai fait... Hé bien je dois avouer pas grand chose mais c'est que je pense que tu as une capacité bizarre... Tu allais me dire tout à l'heure qu'à 5ans il t'étais arrivé quelque chose... J'en déduis que c'était a peu près ça, ça pourrait être normal pour un contrôleur de feu je suppose, de contrôler aussi la foudre... Mais je croit pas que ce soit habituel de la stocker en soi non ? Je veux dire que j'ai eu l'impression que tu l'avais accumulé en toi, en quelque sorte bloqué le surplus d'énergie de sorte que quand je t'ai touché (oui je l'ai fait!) eh bien ça ne m'a pas fait mal !! Tu vois le principe d'une résistance dans un circuit électrique ? Et bien pareil ! L'éclair serait le générateur, toi la résistance et moi la pile parce que lorsque je t'ai touché, en plus de ne pas me faire mal ça m'a donné une énergie phénoménale ! Et quand je me suis éloignée de toi, parce que j'étais surprise, bah comme y avait plus de connexion j'ai perdu cette énergie...
Voilà !


Je lui souris en me grattant la tête, je ne sais pas si j'ai vraiment été claire... Enfin !
Oh ! Vous vous demandez surement comme je sais cette histoire d'ampoule, étant dans le coma la plupart de ma vie ! Eh bien figurez vous que les médecins sont nuls en électricité !! Si si !! On se dit qu'ils font des études scientifiques alors ils savent ce genres de choses mais en fait pas du tout !!! C'est parce que le fils d'un de ceux qui me surveillait à fait ses devoirs à côté de lui qu'il l'a sut ! (en service oui ! Bah bravo les médecins quoi !)

Me réintéressant à Sagui je plongeais mes yeux dans les siens, qui semblais perdus dans le vague, leur donnant une jolie couleur or.

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Mar 19 Juin - 20:45

    Elle sembla attendre un moment, regardant si j'avais finis mes phrases à rallonge. C'est vrai que je parlais beaucoup, ou plutôt que je ne laissais pas le temps aux autres de répondre avant de continuer. Pas de ma faute si je n'ai jamais eu l'occasion d'améliorer mes capacités orales face à un être humain. Si vous n'aviez jamais eu d'amis, je pense que vous seriez pareil. De plus, elle semblait essayer de garder son calme. Comme si quelque chose dans mes paroles l'avait blessé... ou mise en colère. Vive l'insociabilité.

    - Alors oui merci je vais bien pas de souci t'as gérer sur le coup du retenage d'éclair !! me lança-t-elle tout d'abord.

    Je fronçai d'emblée les sourcils. Hum... Oui, c'est vrai que, à bien y réfléchir, je retenais les éclairs avant de les renvoyer. C'est plutôt un changement brutale de direction. Néanmoins, malgré mes petites réflexions, j'entendis vaguement la suite de ses paroles.

    - Après pour l'infirmerie je dirais pas que t'as une tête de mort-vivant mais... Une tête de déterrée oui !! Non sérieusement je pense qu'il faut quand même que t'y aille juste pour voir si rien a péter dans ton corps !

    Je lui souris, gênée de voir qu'elle m'observait pour déceler une lésion quelconque sur mon corps. J'ai failli lui répondre qu'à part le risque que certains organes ne se soit décomposés, ce que j'aurais certainement sentis, et le fait que j'ai les muscles qui me brûlaient, je ne risquais pas de me briser quelque chose... Depuis quand le courant vous brisait les os ?
    Elle continua :

    - Après pour ce que j'ai fait... Hé bien je dois avouer pas grand chose mais c'est que je pense que tu as une capacité bizarre... Tu allais me dire tout à l'heure qu'à 5ans il t'étais arrivé quelque chose... J'en déduis que c'était a peu près ça, ça pourrait être normal pour un contrôleur de feu je suppose, de contrôler aussi la foudre... Mais je croit pas que ce soit habituel de la stocker en soi non ? Je veux dire que j'ai eu l'impression que tu l'avais accumulé en toi, en quelque sorte bloqué le surplus d'énergie de sorte que quand je t'ai touché eh bien ça ne m'a pas fait mal !! Tu vois le principe d'une résistance dans un circuit électrique ? Et bien pareil ! L'éclair serait le générateur, toi la résistance et moi la pile parce que lorsque je t'ai touché, en plus de ne pas me faire mal ça m'a donné une énergie phénoménale ! Et quand je me suis éloignée de toi, parce que j'étais surprise, bah comme y avait plus de connexion j'ai perdu cette énergie... Voilà !

    Je la regardais, septique. Il était logique qu'avec quelques milliers de volts qui vous traversez, si quelqu'un d'autre vous touchait, qu'il reçoive l'énergie, accompagnée peut-être du courant qui l'accompagnait. Mais quelque chose me faisait douter dans sa comparaison...

    - Dis-moi si je me trompe mais... commençai-je en fronçant à nouveau les sourcils, dans un circuit électrique, le générateur et la pile ont la même fonction, non ? Celle d'apporter la tension et l'intensité minimale requise pour faire marcher les dipôles et cetera ? Et la résistance empêche ou ralenti le courant en question. Alors que moi, je ne sert que de "fil" conducteur pour transmettre l'énergie d'un point A à un point B.

    Je ne savais pas vraiment si j'arrivais à me faire comprendre, mais je l'espérais profondément. Car, honnêtement, à part avoir feuilleté les livres de physique du collège, je n'avais jamais poussé le niveau d'apprentissage plus loin... Le domaine ne m'intéressait pas plus que ça.

    - Enfin disons plutôt que selon ce que tu viens de me rapporter, le nuage a agit en générateur, le fil conducteur qui me relit à ce dernier se situe entre ciel et terre, et je ne suis qu'un passage où l'électricité reste plus longtemps, avant que je ne la libère par un autre chemin, comme à toi ou dans le ciel. C'est ça ou pas ?

    Je gigotais à nouveau, avant de me dire que "fallait que je me lève" car "rester par terre ça m'emmerdait". Malgré la petite douleur toujours présente dans mes muscles, je réussis facilement à me remettre sur mes pieds, totalement d'aplomb... Ou presque.
    Un instant, j'ai pus apercevoir des points noirs danser devant mes yeux, la tête m'a tourné un petit moment, et j'ai du jurer quelque chose de pas très raffiné pendant que je voyais le sol tanguer sous mes pieds. Le paysage fit quelques tours de manège et je sentais que j'allais tomber quand tout s'arrêta, aussi brusquement que ça avait commencé.

    Juste un petit vertige de passage...

    - Bon... C'est bien beau tout ça mais tu veux qu'on fasse quoi là ? Car l'orage est en train de s'éloigner - ou de se détruire,- et honnêtement on va pas continuer de discuter et de nous tremper les chaussures dans le sables mouillé... Enfin, je souris, c'est mon point de vue. Mais j'aimerais me mettre au sec, et au chaud, au moins, avant de continuer les discours sur la vie et sur mes épopées d'enfant précoce à la noix...

    Et, oui, je ne lui avais presque toujours pas laissé le temps de répondre... Il faudrait y remédier un jour, mais je sentais que ça allait être difficile. Très, très difficile...

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Mer 20 Juin - 18:32

Alors que j'attendais qu'elle me réponde je me rendais compte de la bourde monumentale que j'avais faite dans mon explication... Vraiment pas douée la fille ! Je m'étais peu être pris un peu l'éclair dans la tête finalement !! Bref j'avais osez confondre pile et lampe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous vous rendez compte ! Donc oui je compris pourquoi elle sembla sceptique devant mon explication....

- Dis-moi si je me trompe mais...dans un circuit électrique, le générateur et la pile ont la même fonction, non ? Celle d'apporter la tension et l'intensité minimale requise pour faire marcher les dipôles et cetera ? Et la résistance empêche ou ralenti le courant en question. Alors que moi, je ne sert que de "fil" conducteur pour transmettre l'énergie d'un point A à un point B.

Je hochais la tête et m'apprêtais à avouer ma confusion, me mettant à bouger les bras pour commencer ma magnifique explication lorsqu'elle continua, me coupant dans mon élan...

- Enfin disons plutôt que selon ce que tu viens de me rapporter, le nuage a agit en générateur, le fil conducteur qui me relit à ce dernier se situe entre ciel et terre, et je ne suis qu'un passage où l'électricité reste plus longtemps, avant que je ne la libère par un autre chemin, comme à toi ou dans le ciel. C'est ça ou pas ?

De nouveau je fis un mouvement de la tête (vu qu'on ne me laissais faire que ça alors !) mais je me rendis rapidement compte qu'elle ne me regardait pas (m'avait-elle vu l'approuver la première fois ? Ça aussi j'en doutais...). Elle se releva et je la vis fermer les yeux et écarter les bras pour se stabiliser... et un charmant petit juron lui échappa ! Je ne pus m’empêcher de sourire... Un léger vertige sans doute... En même temps ! Mais elle était faite de quoi cette fille ?!! De roc ?
Alors que je m'interrogeais sur sa constitution elle finit par me demander :

- Bon... C'est bien beau tout ça mais tu veux qu'on fasse quoi là ? Car l'orage est en train de s'éloigner - ou de se détruire,- et honnêtement on va pas continuer de discuter et de nous tremper les chaussures dans le sables mouillé... Enfin, c'est mon point de vue. Mais j'aimerais me mettre au sec, et au chaud, au moins, avant de continuer les discours sur la vie et sur mes épopées d'enfant précoce à la noix...

Alors que je souriais en réponse à sa question (elle est sensée en plus !! C'est magnifique!), la cause de ma venue ici me revint comme un boomerang : Je sais pas où je suis !! Enfin si je sais que je suis à la plage mais je sais pas comment rentrer !!!! Finalement je prend les choses en main rapidement et lui répond dans l'ordre le plus chronologique que mon cerveau de moineau le puisse... :

-Alors... Pour les faits pas normaux qui se sont produits t'as tout compris ! Je suis désolée j'ai fait une énorme bêtise j'ai dit pile au lieu d'ampoule !!! Ou de lampe comme tu veux ! [faute de frappe quand j'ai écris j'étais pressée XD]
Après je t'ai assimilé à une résistance parce que je m'étais pas reçu toute l'énergie de l'éclair !


Je lui fis un clin d'oeil et mentalement je cochais les réponses qu'il me restait à donner ... Okay ça c'est fait !
Voyant qu'elle était prête à partir je lui fis un signe de main et nous avons continué la discussion en rentrant. Fin je suppose qu'on rentrait parce que je me mettais légèrement en recul par rapport à elle pour la suivre (le plus discrètement que je pus... comme vous le savez ça n'a pas dut être bien concret !!!)
Je lui répondis alors :

-Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Même si j'aime bien l'eau c'est pas une raison pour ressemblez à un chien mouillé ! Et le sable qui colle partout j'aime pas du tout !! Entre nous ça gratte et c'est super énervant à enlever ! Même pour moi ! Fin bref !
Après pour tes exploits d'enfant... je ne suis pas contre la suite du récit de tes aventures ! J'adore les histoires ! Moi bien sûr je ne pourrais pas te dire grand chose sur moi comme tu le devines mais je ferrais en sorte de répondre à tes questions si tu en as !!
Mais d'abord ... Place au chocolat chaud !!!!!!!!!!!!!!!! Après un moment éprouvant rien de tel qu'une tasse de cette potion magique !!! Y en a ici au moins ?????

Je tournais la tête vers elle, horrifiée à l'idée qu'il puisse ne pas y en avoir ! Ce serait inhumain ! Si c'est le cas cet établissement est vraiment une tare !!! Et je m'en vais illico je vous le dit ! Comment ? Je sais pas encore faut que je réfléchisse... Peut-être que Lyo acceptera de me faire léviter à terre ?...


_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Mer 20 Juin - 19:59

    Alors qu'elle était certainement à nouveau agacée par mes paroles qui s'enchainaient sans qu'elle n'ai le temps de parler, elle sourit à mes dernières paroles, avant qu'lele ne parraisse se souvenir de quelque chose.

    - Alors... commença-t-elle, Pour les faits pas normaux qui se sont produits t'as tout compris ! Je suis désolée j'ai fait une énorme bêtise j'ai dit pile au lieu d'ampoule !!! Ou de lampe comme tu veux ! [Pas grave, de toute façon, mon perso' t'as corrigé ;D ]
    Après je t'ai assimilé à une résistance parce que je m'étais pas reçu toute l'énergie de l'éclair !

    Je hochais affirmativement la tête, totalement d'accord avec ses paroles. A vrai dire, j'étais un peu soulagée. L'erreur de mémoire ou d'autre chose, l'erreur en générale, en fait, m'était très insupportable. Mais comme personne n'est parfait et à l'abri d'une erreur, et bien j'essayais, peu à peu, au fur et à mesure du contact que j'avais avec les autres, de m'améliorer dans plusieurs sens, notamment dans ce sens là : celui où il fallait que j'accepte mes erreurs et que j'aprenne à faire avec.
    Elle me fit un clin d'oeil que je remarquai à peine, un peu prise par des pensées, avant qu'elle ne me fasse un signe de la main, m'invitant à marcher. Je fronçai les sourcils en voyant que, quand je marchais, elle se tenait légèrement en retrait, observant mes faits et gestes. Bizarres... Mais elle se décida à parler alors qu'on marchait, chose dont j'avais peu l'habitude.

    - Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Même si j'aime bien l'eau c'est pas une raison pour ressemblez à un chien mouillé ! Et le sable qui colle partout j'aime pas du tout !! Entre nous ça gratte et c'est super énervant à enlever ! Même pour moi ! Fin bref !

    Totalement d'accord. Quand je pense que certains élèves s’entraînaient à contrôler ce truc qui collait et qui grattait...

    - Après pour tes exploits d'enfant... je ne suis pas contre la suite du récit de tes aventures ! J'adore les histoires ! Moi bien sûr je ne pourrais pas te dire grand chose sur moi comme tu le devines mais je ferrais en sorte de répondre à tes questions si tu en as !!

    J'allais pas me gêner, honnêtement. Pourquoi je lui raconterais ce qu'il m'est arrivé si elle ne m'en dit pas un minimum ?

    - Mais d'abord ... Place au chocolat chaud !!!!!!!!!!!!!!!! Après un moment éprouvant rien de tel qu'une tasse de cette potion magique !!! Y en a ici au moins ?????

    Elle me regarda comme si ne pas avoir accès au chocolat chaud était un crime passible de mort... Ce qui me fit rire, légèrement, un rire peu prononcé mais bien présent. Je n'avais pas trop l'habitude de rire, beaucoup moins que de sourire, et une fois de temps en temps ça pouvait faire du bien.

    - Bof, tu sais, à part les prof qui ont accès au café et chocolat chaud illimité, dans la salle des profs, les boissons, bonbons et autres "conneries", comme ils disent, les profs, sont proscrites dans les chambres. Et puis les distributeurs de l'école sont souvent à sec. Le seul endroit qu'il nous reste, où le "cocolat" est bon...

    Je réfléchis un instant. Quel était le nom de cet endroit, déjà ? Le café moulu... Nan !

    - Je crois me souvenir que cet endroit s'appelle le café Lumou, un p'tit truc comme ça. Certains jours de mauvais temps, c'est un endroit où vont les gens pour se réchauffer. C'est souvent très convivial, en plus... Enfin bref, ça te dis une petite virée en ville ?

    Je lui souris, m'arrêtant, me rappelant soudain de sa démarche un petit peu en retrait, comme si elle était perdue, avant de lui demander à nouveau, après une petite pause :

    - A moins que tu ne saches pas non plus où ça se trouve ?

    Je me remettais à marcher, changeant tournant à droite à une intersection de deux chemins. Direction la ville. Tout en marchant, j'essayais de me concentrer sur mes pieds et aussi un peu sur les paroles que je lâchais.

    - Pour mes histoires d'enfance, je pense qu'elles attendront un peu, qu'on soit un peu plus au chaud. Je suis un peu comme un lézard, sur ce point là... J'ai besoin d'un minimum de chaleur, et de peu d'humidité.

    Je m'arrêtai à nouveau, tournant mon visage vers Soul.

    - Au faitttttt... Siiiiii je ne te laisse pas de temps pour me répondre, fous moi un coup... Derrière la tête, dans le ventre, écrase moi un pied, 'fin bref. Préviens-moi. C'est un défaut qu'il faut que je corrige.

    Je souris à nouveau. J'en demandais peut-être un peu trop à cette pauvre fille qui avait croisée mon chemin...

    Ouais, car jusque là croiser mon chemin n'était pas une veine.

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Soul's Mower

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21
Localisation : Somewhere you will never found ;)

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Ven 29 Juin - 9:42

J'attendis sa réponse avec une sorte d'espoir enfantin et quelle ne fus pas ma surprise de la voir rire !!!!! Je m’arrêtais sous le coup de la surprise, les yeux écarquillés, et la bouche ouverte (je crois... Oui ce n'est pas très élégant je sais...). Alors que la petite phrase "elle a ri ! C'est trop mimi !" tournait en boucle dans ma tête je me rendis compte soudainement qu'elle avait continué à marcher en me répondant sans s’apercevoir de ma surprise !
Aussitôt je me dépêchai de la rejoindre avec un air de stupide émerveillement sur le visage... Et prêtais attention a ce qu'elle m'avouait :

- Bof, tu sais, à part les prof qui ont accès au café et chocolat chaud illimité, dans la salle des profs, les boissons, bonbons et autres "conneries", comme ils disent, les profs, sont proscrites dans les chambres. Et puis les distributeurs de l'école sont souvent à sec. Le seul endroit qu'il nous reste, où le "cocolat" est bon...

Au fur et a mesure de son discours mon expression changea radicalement : de la joie à l'effroi ! (en plus je fait des rimes vous avez vu ça !) Comment ça ils n'ont pas de chocolat !!!! Non mais ça va pas la tête ?! On a pas le droit aux bonbons non plus ?! Mais je ne me nourris que de ça moi ! Ce sont des esclavagistes !! Des "tortureurs" ! (je sais ça existe pas mais je m'en fiche!)
Finalement je soufflais un grand coup pour évacuer ma colère (et exprimer par la même occasion mon mécontentement) et écoutais Sagui avec attention (elle allait révéler un endroit sain ! Une échappatoire à l'enfer !!) même si elle semblait devoir faire un effort de concentration pour se rappeler du nom de cette oasis... (je note qu'elle n'est pas douée au niveau relationnel... Une amie !!!!)

- Je crois me souvenir que cet endroit s'appelle le café Lumou, un p'tit truc comme ça. Certains jours de mauvais temps, c'est un endroit où vont les gens pour se réchauffer. C'est souvent très convivial, en plus... Enfin bref, ça te dis une petite virée en ville ?

Elle s’arrêta et je faillis me la prendre en pleine figure tellement j'étais pressé d'aller à ce café !! Et aussi parce que je la suivais tout paumée que j'étais !! Et là elle lâcha :

- A moins que tu ne saches pas non plus où ça se trouve ?

YAAAAAAAAA !!!! Je suis démasquée !!!!!!!!!! Et flûte de zut ! Bon voyons comment me sortir de se faux pas.... Euh... "mais non c'est que ton dos est magnifique et que je préfère l'admirer de derrière !" Avouez ça claque ? Non ? Non... Bon ok je suis fichue !!!!!
Alors que je panique dans mon coin Sagui continue de parler imperturbable :

- Pour mes histoires d'enfance, je pense qu'elles attendront un peu, qu'on soit un peu plus au chaud. Je suis un peu comme un lézard, sur ce point là... J'ai besoin d'un minimum de chaleur, et de peu d'humidité.

Je hoche la tête complètement d'accord et heureuse qu'elle oublie sa découverte si rapidement tandis qu'elle se retourne vers moi et finalement elle me dit embarrassée avec un sourire (encore un !!! Je suis super chanceuse moi !):

- Au faitttttt... Siiiiii je ne te laisse pas de temps pour me répondre, fous moi un coup... Derrière la tête, dans le ventre, écrase moi un pied, 'fin bref. Préviens-moi. C'est un défaut qu'il faut que je corrige.

Aussitôt je la tapais derrière la tête assez doucement quand même avec une lueur taquine dans les yeux et lui répondis :

-Enfinnnnn !!! Ouais je parle ! Alléluia !
Bon plus sérieusement je trouve ça inadmissible qu'on est pas le droit aux friandises ! Je ne me nourris que de ça moi !!!!!! C'est un comble ! Je vais mourir ici moi !!
Sinon ce café "Lumou" c'est ça ? M'a l'air parfait !! Oh oui oui parfait parfait !!! Je suis pour ! Direction la ville !!!! Yeah ! Par contre je suis nouvelle, je viens d'arriver donc je n'y suis jamais allée, donc il va falloir que je te suive ! (héhéhé elle est bien mieux cette esquive hein ?!)
Pour tes histoires... Tant qu'y a du chocolat, je suis là !!
Et t'inquiètes maintenant je n'hésiterais plus a te frapper !!!!! Héhéhéhé


Je repris mon souffle après cette très longue tirade (que j'ai débité très rapidement de peur qu'elle me coupe!!).
Finalement je lui souris de toutes mes dents et nous avons repris la route, moi essayant de mémoriser le chemin, pour le retour... Elle me menant sûrement en ville dans les dédales de la forêt, regardant le paysage et des fois moi et mon regard concentré... Hélas mes efforts furent vains et j'abandonnais rapidement mon repérage après avoir eu l'impression d'être passée par un endroit trois fois de suite...
Du coup... Je m'ennuyais !!!! Et oui je suis plutôt difficile comme fille !!! Héhéhé mais j’imitais Sagui et admirais le paysage... Non sans expirer bruyamment quelque fois pour exprimer mon ennuis, mais Sagui ne semblait pas s'en apercevoir, plongée dans ses pensées.

Finalement nous arrivâmes en vue de la ville et une joie sans nom me poussa en avant, sentant l'odeur du chocolat chaud de loin .... Je me tournais vers Sagui et lui lançais :

-Hey Sagui c'est où ? Dit, dit c'est où ???

J'ai vraiment l'air d'une gosse des fois !!


[on ferme le rp et on le continue en ville ? D'ailleurs comment on ferme un rp ?? XD]

_________________


L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagui West
° Première un peu précoce °
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 19
Localisation : Un peu partout...

MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   Dim 1 Juil - 12:19

[Hrp : oki on ferme maintenant, je répondrais au café Lumou x) Et pour fermer un rp rien de plus simple : tu le précises dans le dernier message et si tu vois qu'il n'est pas "verrouillé" (impossible d'y répondre dans ce cas) tu préviens un administrateur ou un modérateur pour qu'il s'occupe de le fermer, par mp de préférence.]

_________________





Mes bébés <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diversis.creerunforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand il pleut la plage favorise aussi les rencontres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» La bibliothèque ou quand il pleut des cordes c'est pas si mal finalement [PV Alwin et Moineau]
» Que faire à la plage quand il fait chaud? Mater evidemment!
» Quand les pingouins rendent fou. [PV Hiroki, Mackenzie, Liloo]
» Moi aussi je m'y mets ! HAHAHA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Diversis  :: • RPG • :: L'île volante :: Points d'eau :: Plage-
Sauter vers: